04.82.53.72.00

Comment faire quand un chantier n’est pas rentable ?

Comment faire quand un chantier n’est pas rentable ?

L’augmentation du coût des matières premières a mis en difficultés de nombreuses entreprises du BTP qui étaient engagées dans l’exécution de chantier long. Devant cette difficulté, l’État avait mis en place des aides, notamment le PGE . Mais la durée d’éligibilité pour le PGE a pris fin le 30 juin 2022.

Les entreprises du BTP doivent donc faire preuve d’inventivité et trouver des solutions pour rentabiliser les chantiers. Nous vous proposons plusieurs solutions pendant le chantier et pour préparer les futurs chantiers.

Chantier non rentable, analyse les causes et rééquilibrer

En pleine réalisation, il n’est pas rare de constater que l’entreprise n’arrivera pas à rentabiliser son chantier. Augmentation du coût des fournitures, une charge de travail sous-estimée… les aléas peuvent être nombreux. 

Pas de panique, même en cours de chantier, il reste des leviers pour réduire vos dépenses ou travailler sur vos rentrées d’argent.

Réduire vos dépenses

Dans un premier temps, il est possible d’agir sur vos ressources matérielles. Voici nos astuces pour réduire vos frais sur ce poste.

5 astuces pour réduire le coût des fournitures sur son chantier : 

  • Refaite le calcul des volumes pour les fournitures, avez-vous vu trop large ? Le but est d’éviter le surplus et le stockage qui sont coûteux et vous exposent à des risques de vol,
  • Agissez sur les matériaux directement impactés par les variations du coût des matières premières : en suivant le cours des matières premières pour acheter au bon moment, et en mettant en concurrence les fournisseurs,
  • Favorisez le local pour limiter le coût d’approvisionnement. En plus, ces nouveaux fournisseurs seront des partenaires privilégiés pour vos engagements RSE,
  • Centraliser vos achats pour réduire les coûts, faites appel à des plateformes proposant des surplus de matériel, adhérer à une centrale d’achat
  • Penser à la location de matériel ou au leasing  (échafaudage, nacelle, pelle, mini-pelle…).  

L’autre élément clef pour la rentabilité de votre chantier sera la bonne répartition de vos ressources humaines. Le principe est assez simple, avoir les bonnes ressources au bon endroit et au bon moment.

3 astuces pour bien répartir vos effectifs sur le chantier : 

  •  Agissez sur la répartition de vos coûts RH (revoir vos taux horaires, nombre d’heures estimés, nombre de personnes pour une prestation…), par exemple un etam plus qualifié peut réaliser cette tâche à la place de deux ouvriers,
  • Penser à l’apprentissage, en intervenant sur les chantiers et encadrés par un formateur, les apprentis peuvent être de réels atouts,
  • Chiffrer un recours à la sous-traitance, cela peut être rentable pour certaines prestations.

Maximiser les rentrées d’argent sur le chantier

Après avoir travaillé la réduction des coûts, il est nécessaire de faire un état des rentrées d’argent sur votre chantier. Là aussi, plusieurs moyens d’action vous permettront de renflouer les finances de votre chantier : 

  • Demander une facture de situation, elle vous permettra de facturer votre chantier au fur et à mesure de son avancement,
  • Proposer des travaux supplémentaires, en chiffrant ces travaux supplémentaires avec une marge haute,
  • Respectez bien le planning établi, afin de vous faire régler les prestations dues et surtout pour éviter les pénalités de retard et les retenues de garantie.

Toutes ces suggestions permettront de mieux gérer votre chantier, mais nous vous conseillons fortement de raisonner à plus grande échelle et en ne se limitant pas à l’analyse du déroulement de votre chantier en cours.

Sécuriser les finances de l’entreprise

Pour ne pas sentir les impacts de ce chantier, soyez vigilant et sécuriser les finances de l’entreprise. Il est fondamental d’avoir une bonne vision de sa santé financière et de l’état de la trésorerie de vos autres chantiers.

Enfin surtout, n’oubliez pas que vous n’êtes pas seul, renseignez-vous auprès : 

  • Des organismes publics pour connaître les aides ou prêts possibles, CCI, Chambre des métiers de l’artisanat, la BPI,
  • De votre banquier, il pourra vous accompagner pour des financements, aides au recouvrement,
  • Et votre expert-comptable, connaissant très bien l’état de votre patrimoine, votre situation et domaine d’activité, il vous accompagnera pour trouver votre solution et effectuer des préconisations pour l’avenir

Trouver les solutions pour que votre chantier devienne rentable sera une très bonne expérience pour anticiper et ne pas reproduire cette situation déficitaire lors de vos prochains chantiers BTP.

5 conseils pour gérer des chantiers rentables à l’avenir : 

  • Soyez le plus précis possible : lors du calcul du coût de revient de votre futur chantier, et quand vous effectuez votre devis lien interne Comment calculer la rentabilité des devis de mes chantiers ?
  • S’équiper d’un logiciel ERP BTP pour vous aider dans le chiffrage en amont et le suivi quotidien du chantier, 
  • Visez la qualité plutôt que la quantité : obtenir des nouveaux chantiers c’est bien mais soyez vigilant à ne pas rogner votre marge et à effectuer du travail de qualité, la recommandation de vos clients est importante et vous apportera de nouveaux chantiers,
  • Former vos salariés, en développant les compétences de vos équipes, vous formerez des salariés polyvalents, réactifs et autonomes,
  • Sensibiliser les équipes sur les risques au travail, une politique de prévention vous permettra de réduire les accidents de travail et les retards de chantier.