3 rue Milleret 42000 Saint-Etienne
04.82.53.72.00
contact@kardynal.fr

Comment choisir son associé?

Comment choisir son associé?

Comment choisir son associé

Le choix de votre associé est une décision cruciale dans la vie de votre entreprise. Pour illustrer son importance, voici un chiffre clé. Selon Noam Wasserman, professeur à la Harvard Business School, “Près de deux tiers, des entreprises échouent en raison de conflits entre cofondateurs !”. D’où l’importance de savoir comment choisir le bon partenaire. Alors comment choisir son associé ?

Seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin.

Le co-fondateur de l’entreprise Awayke Tristan Roche, exprime son avis à propos de l’association

Une affirmation qui démontre bien les bénéfices de cette relation, mais encore faut-il trouver le bon associé. Cette décision, cruciale pour le futur de l’entreprise, est parfois négligée par les dirigeants. Un bon ami n’est pas toujours l’associé idéal… ce serait même plutôt l’inverse.

Cet article va donc vous donner quelques conseils pour vous aider à trouver votre partenaire professionnel et éviter les erreurs qui peuvent vous coûter cher par la suite. En effet, le choix de votre associé peut être comparé au choix de votre conjoint. C’est la période où vous vérifiez si la personne devant vous dispose de toutes les qualités nécessaires pour construire un futur ensemble, et ce qui est le plus important, si vous êtes capables d’accepter ses potentiels défauts. 

Prendre le temps de réfléchir

Il est indispensable de réfléchir aux différentes raisons qui vous poussent à l’association. Nous en parlions récemment dans un autre article dédié à la volonté de s’associer et les raisons qui poussent un entrepreneur à s’associer. Cette publication pour la question : “Pourquoi s’associer ?“. Vous devriez également penser au type de personne que vous aimeriez avoir en tant qu’associé et au type de rapport professionnel que vous aimeriez instaurer. Prendre le temps est indispensable. Lancer une entreprise est un projet de long terme… comme un mariage. Ne choisissez pas un associé à la légère, c’est un réel engagement.

Avoir une vision et des valeurs communes

Pour avancer ensemble, il est indispensable que les associés d’une entreprise aient une vision et des valeurs communes. Vous devrez vous assurer que vous envisagez le futur de votre entreprise de la même manière et que vous avez un projet d’entreprise commun. Quelle stratégie de développement pensez-vous mettre en place pour votre entreprise ? Pensez-vous vous différencier par le coût ou par la mise en place d’innovations constantes ? Allez-vous faire des emprunts à la banque ou bien vous préférez une croissance plus lente mais basée sur vos propres ressources ? Quels risques êtes-vous prêts à encourir pour la réussite de votre business ? Jusqu’où voulez vous aller : rester à 2, embaucher 1,2,10,100 personnes ? Quel temps allez vous consacrer à l’entreprise ? Quel équilibre vie pro/vie perso souhaitez vous ? Tant de choix possibles sur lesquels il faut que vous soyez d’accord. 

Le mode de management est également un point sur lequel il faut que vous soyez compatibles. Un management uniforme vous aidera à gagner en crédibilité devant vos équipes et gagner en productivité sur vos projets. 

Dans tous les cas il est indispensable de se montrer solidaire vis à vis des salariés et des partenaires. Si des désaccords existent entre vous, il ne faut pas le montrer pour préserver la confiance et l’adhésion du groupe.

Jérémy Renchy, fondateur de Kardynal

Vous devrez aussi avoir les mêmes priorités en ce qui concerne l’activité de votre entreprise. Cela va vous permettre de rester concentré sur des aspects essentiels et avancer plus rapidement ensemble dans la direction souhaitée. 

Enfin, il sera utile de comprendre si vous êtes sur la même longueur d’ondes quand il s’agit de votre style de vie, des obligations familiales et comment celles-ci peuvent influencer, ou pas, votre activité professionnelle. Comprendre les ambitions et l’éthique professionnelle de chacun peut également vous aider à mieux cerner un bon associé d’une personne qui ne vous correspond pas.

Je me suis associé pour vivre une aventure humaine avec des personnes qui ont des valeurs communes aux miennes et des compétences complémentaires. 

Tristan Roche

Choisir l’entrepreneur dans l’âme

Il faut que vous soyez clair avec vous-même et votre futur associé dès le départ. Vous n’avez pas besoin d’un salarié mais d’un associé. Cette personne doit donc être investie à 100% dans les projets de votre entreprise. Il doit montrer de l’esprit d’initiative, de la dévotion envers son activité. Il doit également faire preuve de détermination et motivation, sans se laisser démoraliser facilement par les mauvaises circonstances. Il doit également être décisionnaire et force de proposition. En égale mesure, vous devez être en accord sur le temps à consacrer à ces activités. Allez-vous travailler selon les horaires de bureau ou bien allez-vous investir votre temps selon les besoins de votre entreprise ?

Pour réussir son projet d’entrepreneuriat il est fondamental de s’entourer des bonnes personnes. Trouver son ou ses associés permet d’une part de ne pas rester seul face à la complexité du métier de dirigeant et d’autre part de capitaliser sur les forces de chacun.

 Jérémy Paille, dirigeant de Hexagone Stratégie

Avoir une expérience de travail commune

Vous ne connaissez pas véritablement une personne avant d’avoir travaillé avec elle. Si l’on veut continuer la comparaison avec la vie de couple, c’est à ce moment-là que l’on découvre vraiment une personne. En raison de ce constat, il est indispensable, avant de vous associer, d’avoir déjà fait preuve d’une expérience professionnelle ensemble pour voir si vous êtes ou pas compatibles professionnellement. 

Avant de s’associer, il fortement possible de travailler en tant que partenaire, freelance ou encore salarié. L’analogie avec le couple amoureux est excellente. Avant de se marier ou d’acheter un bien immobilier ensemble, souvent, nous allons vivre chez l’un ou chez l’autre pour apprendre à mieux se connaitre. Il est indispensable d’en faire de même avec votre associé.

Avoir des méthodes de travail compatibles ou complémentaires

En effet, connaître une personne dans un contexte social quelconque est très différent de connaître une personne dans son environnement professionnel. Les méthodes de travail peuvent être très différentes et cela peut créer dans certains cas des moments de tensions entre les associés. En même temps, il peut aussi s’installer une synergie entre ces différents modes de travail, à condition de connaître et accepter depuis de début la façon de fonctionner de l’autre. Une personne très organisée dans son travail et une autre qui aime travailler sous la pression peuvent bien sûr s’accorder et faire un bon travail. Toutefois, il faut avoir conscience de cette différence de méthodes de travail et pouvoir l’accepter avant de s’associer. 

Dans ce cas, vous pourriez vous diviser le travail en fonction de votre mode d’organisation. Si vous êtes plus méthodique, vous serez amené à travailler sur des tâches qui nécessitent plus d’anticipation, alors même que la personne qui est stimulée par le stress peut gérer les imprévus, et des projets plus agiles en mode itératif. Le travail est en fin de comptes une question de synergies, de symbiose, de collaboration et de complémentarité.

Comment choisir son associé : faire confiance

La confiance est le maître mot dans une relation d’association. Sans elle, vous allez mettre en doute chaque choix et initiative prise. Vous devrez également avoir de la certitude au niveau de la fiabilité de votre associé. La vie entrepreneuriale n’est pas un fleuve tranquille, il faut donc que vous puissiez compter sur votre partenaire même dans les périodes plus agitées. La confiance doit donc être mutuelle et totale. 

Comment choisir son associé : demander l’avis des tiers

Avant de prendre votre décision finale, consultez-vous avec vos amis, vos proches, vos partenaires et vos connaissances. Un avis extérieur est toujours bienvenu pour choisir le compagnon de votre business. Écoutez les arguments de chacun et prenez votre propre décision. Ne vous laissez pas affecter par les jugements de valeur, faites attention aux arguments avancés par chacun et les faits racontés. Ce choix doit donc vous appartenir entièrement. Un cabinet de conseil en ressources humaines peut vous aider dans ce choix.

Avoir un bon feeling et une personnalité agréable

Choisissez une personne dont vous appréciez la compagnie et avec qui il vous est facile de communiquer. L’association veut dire être en contact parfois non-stop. C’est en raison de cela que vous devriez choisir quelqu’un qui vous est aussi sympathique, les compétences mises de côté. Vous allez voir son visage et écouter sa voix constamment, il vaut donc mieux qu’ils vous soient agréables à voir et à écouter. 

Vous avez également besoin d’une personne avec laquelle vous pouvez être en désaccord, débattre sur un point, et pour autant être capable de prendre un café ensemble le lendemain.

Comment choisir son associé : conclusion

Les critères pour choisir son associé sont très diversifiés et assez contraignants. Il n’est pas simple de sentir la bonne association rapidemen.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *