Lyon | Ecully | Saint Etienne | Sophia Antipolis
04.82.53.72.00
contact@kardynal.fr

Pourquoi créer une holding ?

Pourquoi créer une holding ?

Comme moi vous entendez parler de société Holding. De plus en plus, sans doute cela est du au fait que vous vous intéressez de plus en plus aux montages juridiques pertinents pour réaliser des investissements immobilier ou autres. Souvent ce mot Holding intrigue, il peut faire peur comme faire rêver. Peur car il nous fait basculer dans un monde mal connu, celui du groupe de sociétés ; rêver car il induit la notion d’optimisation fiscale, et d’enrichissement. Voyons ensemble pourquoi créer une holding et dans quel cadre cela est pertinent.

Quel est le but d’une holding ?

Une société est dite Holding car elle détient des titres, il s’agit d’une fonction et non pas d’un statut juridique. Votre Holding peut être une EURL, une SARL, une SASU, une SAS ou encore une SC. Le but d’une holding est quadruple :

  • Détenir des parts ou actions
  • Organiser son patrimoine
  • Optimiser fiscalement ses dividendes
  • Réinvestir ses gains en profitant d’un effet de levier fiscal

Pourquoi créer une une holding pour racheter une entreprise ?

Dans le cadre d’un rachat d’une société, vous devez financer l’achat des parts sociales ou des actions de la société cible aux associés précédents. Vous pouvez le faire en nom propre ou via une société Holding. Cette dernière solution procure des avantages certains. Alors pourquoi créer une holding pour racheter une entreprise ? Ci-après trois arguments.

  • Pas d’endettement personnel (la holding contracte l’emprunt)
  • Déductibilité des frais d’emprunt
  • Bénéfice du régime fiscal “mère / fille”

Comment sortir l’argent d’une holding ?

La holding est un instrument juridique qui a pour but d’organiser un patrimoine et de faire fructifier les revenus. Toutefois, nous pouvons être tentés de dépenser une partie des bénéfices à titre personnel au lieu de réinvestir sans cesse 100% des gains des filiales. Dans ce cadre là, il suffit de procéder à une distribution de dividendes. L’imposition sera alors de 30% dans le cadre de la flat tax (ou PFU).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *