Existe t-il un « statut juridique influenceur » ?

Existe t-il un « statut juridique influenceur » ?

Avec la croissance exponentielle des réseaux sociaux, de véritables leaders d’opinions sont apparus. On les appelle les « influenceurs ». Les marques les sollicitent de plus en plus dans le cadre de stratégies de marketing d’influence.

Si vous êtes actifs sur les réseaux sociaux, vous avez peut-être déjà accepté de parler d’une marque à votre audience. Cela peut se faire à titre gratuit, en échange de produits offerts voire même contre une réelle rémunération. Si vous souhaitez vous faire rémunérer pour vos services de création de contenus, cet article est pour vous !

Pour être rémunéré dans le cadre de prestations de service pour des marques, vous devez prendre les mesures nécessaires. Aujourd’hui, le statut d’influenceur n’est pas encore bien défini aux yeux de la loi. Cependant, les revenus générés par ce type d’activité doivent être déclarés. Pour cela, l’idéal est d’opter pour un statut d’entrepreneur et ainsi créer votre société. Mais alors, existe t-il un statut juridique influenceur spécialement dédié ? 

Si vous songez à créer votre propre entreprise afin de professionnaliser votre activité d’influenceur, vous devrez alors choisir un statut juridique.

Nous avons répertorié les choix du statut juridique influenceur. 

La micro-entreprise statut juridique influenceur

Il est à noter que le régime de la micro-entreprise et le statut d’auto-entrepreneur ont fusionné en 2016 et représentent à présent la même chose. 

La micro-entreprise permet à un entrepreneur d’exercer son activité au sein d’une structure juridique. La micro-entreprise nécessite très peu de formalités administratives. Elle est donc très simple à créer et à gérer. Cette simplicité représente sans aucun doute un avantage certain si vous vous lancez dans votre activité d’influenceur. 

Vous devez néanmoins prendre en compte le fait que la micro-entreprise n’a pas d’exxistence propre. C’est-à-dire qu’il n’y a pas de distinction entre la société et l’influenceur. De ce fait, votre patrimoine personnel et professionnel est le même.   

De plus, le régime de la micro-entreprise n’est possible que dans la mesure de 72 600 euros de chiffre d’affaires dans le cadre d’une activité de prestations de service. En tant qu’influenceur, votre activité repose sur de la prestation de services. Le statut de la micro-entreprise est donc accessible dans la limite de ce chiffre d’affaires uniquement. 

L’EIRL pour les influenceurs

Un EIRL est une entreprise individuelle à responsabilité limitée. A l’inverse de la micro-entreprise, une EIRL nécessite des formalités administratives. Néanmoins, elle présente l’avantage d’être plus sécuritaire que la micro-entreprise car elle permet de différencier votre patrimoine personnel et votre patrimoine professionnel. Ainsi, votre responsabilité est limitée à la hauteur du patrimoine que vous avez défini comme votre patrimoine professionnel grâce à une déclaration d’affectation.

L’EIRL comme statut juridique influenceur vous permet également de bénéficier de l’impôt sur les sociétés (IS), notamment dans le cas où les revenus générés par votre activité d’influenceur engendreraient un impôt sur les revenus (IR) trop élevé.

L’EURL pour les influenceurs 

Une EURL est une entreprise unipersonnelle à responsabilités limitées. C’est un statut juridique influenceur qui peut convenir aux influenceurs cherchant à créer une société seul afin d’exercer leur activité. 

L’EURL présente notamment l’avantage de limiter votre responsabilité au montant de votre apport. Le montant du capital social qui est le montant investi dans la société à sa création,  est également librement fixé par le créateur. 

Si vous optez pour l’EURL dans le cadre de votre activité d’influenceur, vous serez alors l’associé unique est très probablement le gérant de votre entreprise. Dans ce cas là, vous serez affilié au régime des travailleurs indépendants non salariés. 

Contrairement à la micro-entreprise ou à l’EIRL, la création d’une EURL nécessite la rédaction de statuts juridiques.

La SASU : statut juridique influenceur

Nombreux sont les influenceurs qui choisissent la SASU comme statut jurdique, après avoir éprouvé le modèle via une autoentreprise. De nombreuses raisons peuvent vous pousser vers la SASU (affiliation au régime général des salariés, bulletins de paie, protection sociale, retraite, dividendes).

Néanmoins, le cout et les modalités très encadrées qui vont de pair avec cette structure sont de nature à poser les bases d’une réflexion sur le choix de ce statut juridique influenceur. Nous sommes là pour vous guider dans le choix de votre forme juridique en fonction de vos objectifs personnels.

Pour conclure, le statut juridique influenceur dépendra notamment de vos besoins et de l’évolution de votre activité d’influenceurs. L’idéal est de faire appel à un professionnel tel qu’un expert-comptable afin de vous faire accompagner. Notre cabinet comptable Kardynal, situé à Lyon, Saint Etienne et Sophia Antipolis, accompagne régulièrement des influenceurs dans la gestion de leur activité. Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez surtout pas à nous contacter

Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *