Quelles sont les obligations en matière d’hygiène pour les restaurateurs?

Quelles sont les obligations en matière d’hygiène pour les restaurateurs?

Si vous souhaitez ouvrir un restaurant, vous n’avez pas besoin de diplôme particulier (CAP, BTS…), comme cela peut être le cas dans d’autres secteurs. C’est pourquoi beaucoup d’amateurs se lancent chaque année. En revanche, la restauration reste un secteur qui est strictement réglementé ! La consommation d’un aliment mal lavé ou mal conservé peut entraîner de graves conséquences sur la santé des consommateurs. Afin de protéger les consommateurs, le gouvernement encadre les restaurateurs et les commerçants avec une réglementation stricte et des contrôles fréquents. 

Si vous souhaitez ouvrir un restaurant, il est important que vous ayez connaissance de cette réglementation. Voici un article sur vos obligations en matière d’hygiène lorsque vous êtes restaurateur et les règles d’hygiène imposées aux restaurants. Nous accompagnons de nombreux professionnels en tant qu’expert comptable restaurant.

La formation à l’hygiène à l’alimentaire (HACCP)

HACCP signifie Hazard Analysis Critical Control Point, traduit par système d’analyse des dangers et points critiques pour leur maîtrise en français. Il s’agit en réalité d’un référentiel sur lequel est fondé la formation HACCP. Cette formation s’adresse aux personnes travaillant dans la restauration. Elle a pour objectif de permettre aux stagiaires d’acquérir les capacités nécessaires afin de pouvoir gérer leur activité de restauration dans le respect des normes d’hygiène attendu. 

Cette formation est obligatoire pour au moins une des personnes travaillant dans votre restaurant. Vous pouvez cependant en être dispensé si vous justifiez de plus de 3 ans d’expérience dans le secteur de la restauration ou si un membre de votre équipe a suivi un cursus diplômant dans le secteur de la restauration. 

Si ce n’est pas le cas, vous serez contraint de suivre cette formation si vous souhaitez ouvrir un restaurant.

Cette formation dure 14h et est dispensée par des établissements agréés. Cette formation vous permettra de vous former sur de nombreux sujets concernant l’hygiène, tels que la chaîne du froid, le nettoyage, le suivi des bonnes pratiques de l’hygiène… 

Prendre connaissance des règles en matière d’hygiène. 

Des règles et des bonnes pratiques ont été dictées par les services publics. Il est essentiel d’en prendre connaissance. Ces règles d’hygiène s’articulent autour de plusieurs volets qui sont respectivement : 

  • Les locaux, matériels et équipements du restaurant 
  • L’hygiène du personnel du restaurant 
  • L’alimentation en eau potable du restaurant qui doit être suffisante 
  • Le stockage et la conservation des aliments 
  • Les déchets du restaurant 

La déclaration sanitaire 

Lors de la création ou de la reprise d’un restaurant, vous devez vous déclarer auprès de la DDPP (Direction Départementale en charge de la Protection des Populations). Cet organisme est en charge d’organiser les visites de contrôle sanitaire de votre établissement.

Cette déclaration doit s’effectuer avant l’ouverture de votre restaurant puisqu’une première visite aura lieu après l’ouverture de ce dernier. À la suite de cette première visite, des contrôles réguliers sont programmés à échéances régulières. Ces contrôles peuvent également être effectués sans que vous en soyez préalablement informé. 

Appliquer la méthode HACCP

Afin de garantir un environnement hygiénique et salubre dans votre établissement, vous pouvez appliquer la méthode HACCP. Cette méthode, fondée sur le HACCP a pour objectif de prévenir les dangers sanitaires afin de mieux les éviter. 

Cette démarche repose sur plusieurs étapes qui sont les suivantes : 

  • Analyser les dangers.
  • Déterminer les points critiques pouvant conduire à un danger afin de mieux les maîtriser.
  • Fixer des seuils critiques.
  • Mise en place d’un système de surveillance des mesures de maîtrise des dangers des points critiques
  • Déterminer des actions correctives à mettre en œuvre lorsque qu’un point critique donné est défaillant.
  • Appliquer des procédures de vérification afin de confirmer que le système HACCP fonctionne efficacement.
  • Constituer un dossier dans lequel figurent toutes les procédures et tous les relevés concernant ces principes et leur mise en application pour une meilleure traçabilité.

Vous savez à présent quelles sont vos obligations en matière d’hygiène lorsqu’on est restaurateur. L’ouverture et la gestion d’un restaurant peuvent être délicates. C’est pourquoi notre cabinet accompagne depuis de nombreux de restaurateurs à Lyon, Sophia Antipolis et Saint-Etienne ! N’hésitez donc pas à nous contacter, que vous soyez porteur de projet ou que vous soyez dirigeant de restaurant. 

Expert comptable restaurant
Un expert-comptable spécialisé dans les restaurants

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *